Teinture à la racine d’oseille crépue

L’oseille crépue ou rumex, est une plante très commune en Irlande. Ou du moins par chez moi. Il en pousse partout, en bords de routes, dans les près même dans mon jardin. En automne la plante prends des teintes rouge foncé / bordeaux /marron.

J’ai déjà utilisé cette plante en teinture mais je ne crois pas vous avoir présenté les écheveaux obtenus. J’avais obtenu des roux / beige à partir de la partie aérienne de la plante.

Cette fois ci j’ai utilisé une autre partie de la plante, la racine!

Pas très compliqué à trouver car comme dit plus haut, l’oseille crépue pousse partout ici. Je suis donc allée à Gleninagh Pier afin de récolter et profiter de la vue en même temps!
Apres une bonne heure d’arrassage, j’en suis venue à la conclusion qu’il était plus évident d’arracher les tiges plus grosses ( = racines plus grosses) que les fines!
Une fois la quantité voulue récoltée, il a fallu laver les racines ( une brosse à ongles fonctionne très bien ) mais surtout hacher les racines avant que celles ci ne deviennent dures!

Je ne sais plus où j’avais lu une personne faire cette remarque. Elle avait récolté des racines de rhubarbe et les avaient faites sécher AVANT de les hacher… Grosse erreur car cela revient ensuite à essayer de hacher une banche de bois avec un couteau de cuisine… Je suis bien contente de m’être souvenu de cela, car certaines racines avaient commencées a sécher et je me vite rendue contente que sans le partage de cette personne, mes racines auraient été bien difficile a réduire en morceaux.
Une fois lavées et hachées, il n’y a plus qu’à les laisser sécher. Cela va assez vite. Personnellement en deux jours les racines étaient sèchent.

La raison pour laquelle je voulais absolument essayer cette teinture est que j’avais lu qu’avec les racines d’oseille crépue et un ajout de fer on peut obtenir du noir. Et j’ai très envie d’ajouter le noir à ma collection de couleurs naturelles.

bain teinture racine rumex oseille crépue expérience teinture végétale rose dye bath rumex dock roots

Comme toute teinture naturelle on fait chauffer la matière. Apres un peu plus d’une heure, j’ai obtenu ce magnifique bain. Honnêtement, j’étais déjà conquise. Savoir que des « petites » racines avec un aspect si banale peuvent donner une si belle couleur… Après avoir plongé mes écheveaux dans cette magnifique bain, ils en sont ressorti pêche, rosé. Magnifique.
Vient l’étape hyper stressante de l’ajout du fer. Pour cela, on sort les écheveaux du bain de teinture, on ajoute la quantité voulue de fer puis replonge les écheveaux dans le nouveaux bain. Il ne faut pas les laisser trop longtemps car le fer peut rendre la laine rêche.
Et la… Grosse déception quand je me suis vite aperçue que je n’aurais pas le noir désiré. Mais très vite la déception est remplacée par la joie car à la place, j’ai un magnifique gris! Qui plus est un gris reproductible!!!

Je m’explique. J’ai déjà obtenue du gris mais toujours par « accident ». Le plus souvent en teignant avec bois de campêche. Il y a toujours quelque chose qui m’échappe avec le campêche et c’est pour cela que pour le moment les gris que j’ai obtenus sont accidentels. Mais la non! Je sais comment re obtenir ce gris et j’en suis joie!

laine teinte racine rumex oseille crépue rose peche teinture végétale naturel laine teinte irlande hand dyed yarn natural plant dye rumex dock roots

Écheveau après teinture à la racine d’oseille crépue.

racine oseille crépue rumex fer gris laine teinte main irlande teinture végétale rumex dock roots 4ply hand dyed yarn

Écheveau après ajout de fer dans le bain de teinture

Etant absolument fan des deux couleurs obtenues, je pense déjà a aller récolter plus de racines afin de pouvoir passer l’hiver tranquillement!

Je profite également de cette article pour vous signaler que je viens de créer une page Facebook pour Sionnach Yarns (clique ici!)

A bientôt 🙂

Publicités