Le collègue boulet

Après quelques temps d’absence me revoici! Pas mal de choses ce sont passées pendant ce petit laps de temps. On a organisé un mariage qui s’est déroulé à merveille où tout le personnel était aussi ivre que les invités. Dix paires de chaussures ont rejoints les quinzaine précédentes! Ma soeur a eu 18 ans et son CAP et d’un coup je me sent vieille soeur! Trois barmen se sont pris pour Tom Cruise et sont reparti aussi vite qu’ils sont arrivés.

Trois barmen et quatre serveuses. Serveuses aussi vide que des coquilles, aussi plates que mes sandales qui ont toutes repris le bateau illico presto! Toute sauf une. La collègue boulet. Mais pas petit boulet non non le bon gros boulet bien lourd que tu te traîne et qui te retarde bien dans tout!

Le premier service tu lui donne l’excuse de la fatigue puisque la pauvre fille vient de Dunkerque et a donc plus de 1500 km dans les pattes. Soit. Le second service, c’est pire elle est lente mais lente… Quand ton responsable vient te choper pour que t’aille lui dire sèchement qu’elle se bouge un peu plus tu sautes sur l’occasion puisque tu lui a déjà dit un demi milliard de fois en 2h… Tu la prends, gentillement, en lui ordonnant de se sortir les doigts du cul avec un beau sourire pour que ça passe mieux. Et là, c’est le drame!

La demoiselle va gentillement chouiner dans les jupes du responsable(celui la même qui t’a ordonné de la faire bouger!) que tu la stress beaucoup trop! Résultat tu te fais pas très gentillement envoyer chier! Bon là, j’ai envie de faire une pause et de lancer un grand cri de détresse pour mes vrai collègues saisonniers et pour moi même. Les gars arrêtaient de croire que faire les saisons s’est tranquille pépère! En restauration ont est tous des grands malade dans nos têtes, on est tous toujours à fond dans notre travaille, on se refile tous notre stress les uns les autres. Si t’arrive que tu sais pas tenir une assiette forcement qu’on va te stresser! (Pause terminée, merci de m’avoir écoutée!)

Direct tu te dis que cette nana, y’a quelque chose de louche avec pour que d’une minute à l’autre l’aptitude de ton responsable change comme ca. Ton intuition se confirme les jours suivant quand elle apporte la note d’une table de 4 à une table de 9. Autant dire que le montant n’est pas le même. Personne ne lui dis rien alors que deux minutes avant tu viens de te faire défoncer parce que t’as oublié de changer un cendrier…. WTF! Et que dire quand ce matin elle laisse partir une table sans payer et qu’on cherche par tout les moyens à te faire porter le chapeau! ‘Oui mais vous avez débarrasser la table! C’est de votre faute!’ Ok mec…

A ce niveau tu remercie n’importe quel Dieu que ton autre collègue soit totalement ‘normale’ et que surtout elle s’apperçoie bien que si l’une de nous travaillait comme la collègue boulet, il y a longtemps qu’on serait retournée à nos petit quotidien.

Reste le stress d’être de coupure avec elle. 45mn pour faire les couverts alors qu’il en faudrait que 20… Tout ce qu’on fait normalement à deux en 50mn, il faut te débrouiller pour les faire seule toujours en 50mn. Reste le stress de lui dire quelque chose qu’elle prendrait mal puis de te faire sécher derrière….

Vous voulez la meilleure? On l’as faite déménagée chez moi ‘pour que vous puissiez vous rapprocher un peu!’. Oui enfin j’ai juste envie de lui tirer une balle entre les deux yeux!

Ps: Carolinette si un jour tu tombes sur cet article, bien sur je ne parle pas de toi! Toi t’es au top 😉

Publicités

Une réflexion sur “Le collègue boulet

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s