La Pastèque, c’est le mal!

Chacun ses addictions. La clope, la boisson, le coca, le chocolat, les mecs,… La clope et les mecs sont peut être mes pires addictions. Même si je tuerai pour une tarte au citron!

Y’à pas longtemps encore j’étais accro à la pastèque alias le Corse. Pastèque ça le faisait moins comme nom… Mais genre vraiment accro. Accro depuis l’an dernier. Dès que j’apercevais le Corse, comme par magie, des ailes me poussaient dans le dos. J’avais l’impression de voler pendant mon service! (utile tu me diras!). Dès que j’apercevais le Corse, je me sentais femme, désirée, désirable, femme fatale. Dès que le Corse me parlait, je me transformais en tomate. Dès que le Corse me regardais, j’étais troublée. Dès que le Corse m’invitait chez lui, j’avais des papillons plein le ventre.

Ca s’était l’été dernier. J’aurai voulu que ça continu mais voilà, cet hiver j’ai appris LA nouvelle qui m’a fait tombé de mon petit nuage de guimauve. Le Corse a une copine. Le Corse veut tromper sa copine. Avec moi of course. Et j’accepte.

Et maintenant?… J’ai toujours des ailes qui me poussent dans le dos quand je le voit mais je cours moins vite, faut l’avouer. Je me sent toujours femme, désirée, désirable, femme fatale quand je l’apercoie mais plus exclusivement pour lui. Je me transforme toujours en tomate lorsqu’il me parle mais ça j’arrive pas à le contrôler en faite. Par contre y’à pas à chier, j’ai toujours des papillons plein le ventre  lorsque je passe la nuit chez lui.

Ca s’était vrai y’à encore un peu plus de deux semaines. Puis on s’est pris la tête. Le Corse trouve, que moi, je suis égoïste! J’ai pas osé lui répondre que je préfère de loin être égoïste qu’hypocrite! Je voulais pas me taper 20km de marche à travers les bois pour retourner au travail! Puis le Corse m’a mis deux trois faux plans. Puis le Corse est reparti en Italie. Comme ça. Du jour au lendemain. Sans me le dire. Le lendemain d’un de ces magnifiques faux plans!

Ce jour là, j’ai décidé que la pastèque, le Corse ou appelait le comme vous voudrez, c’est T.E.R.M.I.N.E! Pour commencer, j’ai commandé une superbe montre pour ne plus porter celle qu’il m’avait offerte! Ensuite, je m’auto bourre le crâne en me répétant à longueur de journée que « Le Corse, c’est fini ma belle. Ouvre le yeux! Regarde le beau facteur/banquier/touriste!! » Et je m’auto promet que je craquerai pas en lui envoyant un message ou en lui téléphonant. Et c’est déjà pas mal! Et c’est assez facile puisqu’il est pas là pour le moment.  Je garde le meilleur en mémoire, efface cette affreuse dispute,…

Enfin, facile… J’ai fais un mini craquage en lui envoyant un petit message par qu’il me manque quand même (un peu). Résultat, c’est pas moi qui l’appel mais lui…

Image(Photo sans AUCUN rapport on est d’accords. Mais je l’aime bien alors après tout pourquoi!!)

 

Publicités

Une réflexion sur “La Pastèque, c’est le mal!

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s