A toi, futur touriste.

Petit touriste, je t’aime. C’est grâce à toi que j’ai du travail. Je ne peux que t’aimer. Enfin je t’aime de mai à juin et en septembre. En juillet et août, je t’avoues que je te haies. Et je ne pense pas être la seule d’ailleurs. Mes collègues aussi te déteste j’en suis certaine. J’imagine que les autres serveurs aussi.

Mais pourquoi?! tu te demandes. Je vais te le dire de suite. C’est pas méchant. Trois fois rien. Mais trois fois trop!

Je vais commencer par t’implorer, te supplier, te prier d’arrêter de venir entre 11h00 et 11h30 et 18h00 et 18h30. Contrairement à toi, petit touriste, on a pas toute la journée pour manger. On exactement 30 minutes midi et soir. Enfin moins puisque tu nous gênes sans cesse. « Je ne vous déranges pas j’espère? » Comme on est bien polis on te réponds que non après s’être étouffé avec notre fichu salade…

T’es pas aveugle? Si? Bon ba t’es pas sourd? Tu le vois que t’es pas tout seul à 13h30? Alors pourquoi tu me monopolises? Pourquoi putain? Si tu savais comme je m’en fiche de savoir que la petite nièce de la tante de ta voisine du 7ème fait aussi les saisons!!

Quand tu me demande un poisson pas trop cuit, je fais suivre l’info en cuisine qui te fais donc un poisson pas trop. Par pitié, évite de le faire renvoyer en cuisine parce qu’il est pas assez cuit! T’es con ou quoi? Tu fais chier tout le monde là! Tes amis se sentent obligé de t’attendre pour continuer à manger, les cuistos sont pas contents, mon responsable pense que j’ai rien compris et du coup j’ai envie de t’arracher les yeux à la petite cuillère… Idem pour ta viande, si tu l’as veut saignant me dit pas bien cuite, ça arrangera tout le monde.

Tu crois que je t’ai pas vu agiter ton appareil phot sous mon nez. 5 fois. Encore une fois, tu penses que tu es seul… Imagine si je prenais chaque famille en photo…

« Comme vous êtes bronzée! Vous devez bien profiter de la plage vous! » Mais bien sur!! Tu t’imagines, à tord, que parce que je travaille en bord de mer j’y vais entre deux assiettes! Et non mon petit touriste, je n’en profite pas tant que ça! Déjà, j’ai pas spécialement envie de me mettre à poils alors que je risque de te croiser après t’avoir servi! Ensuite et surtout quand j’ai 5mn de libre, je cours chez moi profiter de la clim’ et dormir! DORMIR bordel!!!

Je terminerai par le plus dur. Ton mioche. Oui le marmot qui bave partout sur mes tables, tiens le! Est ce que tu penses vraiment que c’est mon travail de lui courir après pour éviter qu’il tombe dans l’escalier/se fasse bouffer par un chien/… N’oublies pas que tu es au resto. Resto qui est grand ouvert sur la mer, certes, mais qui reste un restaurant! Est ce qu’on court au restaurant? NON! Est ce qu’on court pieds nu et nu comme un ver au restaurant? NON et reNON! Alors pourquoi tu le laisse faire ici? Le jour où on lui aura renversé trois assiettes dessus parce qu’il nous fonce dedans ou qu’il se sera enfoncé du verre dans le pieds parce qu’il est pieds nu, ça sera bien fait pour sa petite face à ton moufflard!!

Sur ce, n’oublies pas que je t’aime de tout mon coeur mon petit touriste. N’oublies pas non plus mes tips, qui me permettront des petits extra en Australie! 🙂

Love u & see u soon!

DSCN0794

Publicités

4 réflexions sur “A toi, futur touriste.

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s