« Elle s’appelait Sarah »

Le livre. Le film. Deux chefs d’œuvres.

J’avais littéralement dévoré le livre. Il était dans mon sac à main en permanence. Dès que j’avais un instant, je me jetais dessus. A l’instant où je refermais les pages, j’étais comme perdue. Comme déconnectée de la réalité. Je confondais la fiction de la réalité. Ce livre m’a troublé pendant plusieurs jours même une fois terminée. Grâce à lui, j’ai découvert le Vél’ d’hiv…

Ces deux histoires magnifiquement croisées. Cette monstruosité de rafle où on a entassé des êtres humain comme des bêtes. Cette enfant qui se démène pour rentrer à Paris ouvrir le placard où son frère est enfermé. Cette femme qui tente de découvrir l’histoire lié à l’appartement de famille. Ce couple de paysans qui aide Sarah. Si touchant. Sarah qui retrouve Michel…

Je me souviens que lorsque le film est sorti au cinéma, je rentrais du travail. Un mercredi. Les affiches avaient été changé dans la matinée. Ni une ni deux, j’ai filé regarder les horaires. Par chance il y avait une séance dans peu de temps. J’ai attendu, dévoré le film à travers mes larmes, suis sorti à la fin et ai étais assommée par ce qui m’entourait. Encore une fois l’histoire m’a habité pendant quelques jours. 

Et ce soir France 2, diffuse le film. Si belle adaptation du livre. Et je regarde. Heureusement, j’ai ma top coupine qui regarde et comme ça on peut échanger nos impressions et du coups il est moins difficile de faire couler les larmes. Comme je sais que l’histoire va m’habiter encore quelques jours, je la partage avec vous. Au cas où une curieuse aimerait lire une histoire magnifique.

Publicités

9 réflexions sur “« Elle s’appelait Sarah »

  1. je ne connais pas le livre! mais hier j’ai regardé le film (j’avais lu une très bonne critique au moment de sa sortie)! très dur, très beau… je n’ai fait que pleurer (même quand ce n’était pas triste, je pleurais… et aujourd’hui, j’ai les yeux tout gonflés!). je le trouve pudique et pas dans l’émotion facile, pour moi, c’est ça qui fait sa force et sa beauté!

    J'aime

    • Oui je suis d’accord avec toi. C’est pas de l’émotion facile et c’est vraiment ça beauté. Puis le fait que le film respecte si bien le livre alors que généralement c’est toujours moins bien en film. Mais là…

      J'aime

  2. Oh non, je l’ai raté…
    Je l’ai vu au cinéma à sa sortie, il m’avait fait le même effet que toi: j’étais en larmes pendant la séance, et bouleversée pendant plusieurs jours. C’est un des plus beaux films que j’ai vu, et un des meilleurs films français.
    Très bon livre également (que j’ai lu après avoir vu le film).

    J'aime

  3. La même pour moi. J’ai dévoré et pleurer en lisant le livre qui m’a littéralement hanté et hier soir, j’étais à nouveau devant mon écran en train de pleurer comme une madeleine ! Deux oeuvres incroyables et complémentaires…

    J'aime

  4. J’avais manqué le film… Je l’ai donc regardé hier soir.
    Une vraie Madeleine. J’ai pleuré pendant toute la séance. C’est très bien joué. Heureusement, j’avais mon mari à mes côtés.
    Quelle soirée… Comme toi, cette histoire restera un certain temps sur mes épaules.

    J'aime

  5. Tout comme toi j’ai adoré le livre et adoré également le film … Je l’ai vu plusieurs fois et a la fin je suis toujours dans le même état d’esprit .. comme si mon corps était la mais pas ma tête .. Comment tout cela a pu exister en vrai … ? :*

    J'aime

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s