Avant j’avais pas de vie sociale…

… mais ça s’était avant.

Depuis que je suis rentrée de Corse, ça a été très dur pour moi de me réhabituer à vivre normalement. Surtout de ravoir un semblant de vie sociale. Là bas pas de problème puisque j’avais pas le temps d’en avoir une, que mes collègues c’est mes amis limite ma famille. Mais en rentrant…

J’adore aller boire un verre dans un bar, aller danser, manger avec des amis,… Mais seule c’est beaucoup moins fun. En rentrant, j’ai vite compris que ça allait pas être facile puisque mes amis ne sont pas à Sens actuellement. Comme il n’y avait personne, je n’étais pas très motivée, suis resté à tourner en rond chez moi, frôlant la dépression à force de ruminer mes idées. Puis j’ai découvert un groupe, « Nouveaux à Sens », sur FB. C’est une jeune fille qui en rentrant d’un an en Allemagne est à l’initiative de ce groupe. Il parait que là bas, la plupart des villes on un groupe « Nouveaux à … » 

On se rencontre pour boire un verre dans un bar, faire une soirée jeux de société chez l’organisatrice du groupe, aller à une conférence sur le coup de foudre ou comme hier pour une soirée jusqu’au petit matin pour fêter le départ de certains. Et ça fait du bien. Un bien fou. Parler de tout et rien. Rire pour des conneries. Rire à des blagues dégueulasses. Danser. 

Même si on est un grand groupe (une quinzaine à chaque réunion!), on a certaines préférence au sein du groupe. Les gars ce font leurs soirées foot tandis qu’on va voir « Les liaisons dangereuse » au théâtre entre filles.

Personnellement, je me fais comme un gavage de ces soirées puisque je sais que je pars dans à peut prêt un mois. En peu de temps je me suis attaché à tout ces gens. Et que pendant 6 mois, c’est soirées vont vachement me manquer. Alors pour le coups de mou, j’aurai les souvenirs de ces soirées merveilleuse où je suis comme sur un nuage tout doux tout rose. Image

 

Publicités

6 réflexions sur “Avant j’avais pas de vie sociale…

  1. J’avais rencontré des gens grâce à un forum Doctissimo (y’avait pas facebook à l’époque!) mais ça n’a pas pris. Y’avait un mec dans le groupe, le cliché du mec moche et sans intérêt qui n’as pas d’amis, j’avis eu un mal fou à m’en dépêtrer!

    J'aime

    • C’est vrai qu’on de la chance que ça accroche et qu’on trouve des activités à faire. Y’avait un type avec qui sa avait pas accrocher. Il s’est fait jarter par ces collègues… (la moitié viennent de la même usine et ils se connaissaient pas avant!)

      J'aime

  2. j’ai moi aussi déménagé à 400 km de chez moi je suis passée du Var à la Savoie c’était duuuur au début ! puis petit à petit on s’habitue.

    J'aime

Un mot doux?...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s